Les villes parlent de nos Goupil !

25 février 2021 - Véhicules

Silencieux et discrets, les Goupil passent inaperçus dans les rues. Et pourtant, ils font parler d'eux dans la presse !

Ce mois-ci, retrouvez une sélection d'articles issus de journaux locaux mettant en avant des villes et leurs Goupil.

01/02/2021 - Île-Tudy. Une charte pour des plages sans déchet plastique

Le conseil a décidé d’acheter un véhicule électrique. Silencieux, il est doté d’une benne, d’un système d’arrosage et d’un nettoyeur haute pression. Il devrait faciliter les déplacements, aider au ramassage des poubelles, à l’arrosage, et permettre les interventions des services techniques notamment au camping. L’offre retenue est celle d’un véhicule de modèle Goupil G4 long.

En savoir plus.

01/02/2021 - Noyal-sur-Vilaine. Les services techniques passent à l’électrique

La commune de Noyal-sur-Vilaine (Ille-et-Vilaine) a dernièrement investi dans l’achat d’un véhicule électrique, un Goupil, pour faciliter le travail des services techniques. Étroit et léger, il ne détériore pas les espaces. Il est plus particulièrement dédié à l’entretien du parc du Chêne-Joli.

« Il est équipé d’une benne et d’un nettoyeur à haute pression. C’est désormais le seul engin à être autorisé à circuler sur la piste stabilisée du parc, à l’exception des véhicules d’urgence et de police » , souligne Emmanuel Casado, l’adjoint chargé du cadre de vie et de la transition écologique.

En savoir plus.

20/02/2021 - Estillac. Désherbage écologique

Depuis presque deux ans, la mairie, consciente des enjeux environnementaux et pour pallier l’interdiction de l’utilisation de produits phytosanitaires, a recours à une technique alternative pour éviter l’utilisation de produits chimiques : le désherbage thermique. Pour cela, la commune s’est équipée d’un désherbeur thermique en 2019 et, dernièrement, d’un véhicule électrique Goupil.

En savoir plus.

25/02/2021 - Condé-en-Normandie. La Ville a acquis un véhicule utilitaire électrique

« Ce véhicule électrique a fait son entrée, vendredi midi, dans le parc automobile de la ville de Condé. L’arrivée de ce nouveau véhicule, de fabrication française, s’inscrit dans une volonté de renouvellement du matériel roulant, aujourd’hui vieillissant. C’est aussi un engagement en faveur de la nature », précise Valérie Desquesne, la maire.

En savoir plus.